Citation d’Anatole France pour Changer de Vie | Tout Changement est-il Forcément Mortel ?

0
Citation pour changer de vie de Anatole France : Il faut mourir à une vie pour entrer dans une autre.

Je conclus la semaine sur une très belle citation pour changer de vie d’Anatole France ! Triste de prime abord, mais tellement vraie dans mon cas et je t’explique pourquoi !

Entrons directement dans le vif du sujet ! Je suis tombé il y a quelques semaines sur cette citation d’Anatole France :

Tous les changements, même les plus souhaités, ont leur mélancolie, car ce que nous quittons, c’est une partie de nous-mêmes ; il faut mourir à une vie pour entrer dans une autre.

Anatole France

Pas très gai-luron, Anatole France, sur ce coup-là ! C’est ce que j’ai pensé au départ. Et puis, n’exagère-t-il pas un peu en parlant de mélancolie pour des changements que nous avons nous-même décidés ?

Changer de vie a-t-il tué mon ancienne vie?

Et pourtant… un regard honnête en arrière sur mon propre parcours m’a obligé, à la réflexion, à lui donner raison !

Mon congé sabbatique, personne ne m’a obligé à le prendre. L’utiliser pour décider ce que je voulais faire de moi-même, c’était aussi de ma propre initiative. C’est un projet que j’ai entamé plein d’enthousiasme. Et qui continue à me donner plein d’énergie pour attaquer mes journées ! 🙂

Pourtant, je dois bien reconnaître que tout n’a pas été simple. Et je mentirais en disant que je ne regrette rien. Non pas que je ferais aujourd’hui un autre choix ! Mais il y avait beaucoup de bons côtés dans mon “ancienne vie” qui n’ont pas été faciles à abandonner.

Je ne parle pas là de la partie rémunération. Je savais qu’il faudrait faire le dos rond jusqu’à ce que ma nouvelle activité génère des revenus suffisants pour en vivre aussi bien que l’ancienne. Que cela passerait par revoir mes dépenses à la baisse. Et ça, je le vis plutôt pas mal !

Bon, OK… je n’ai tout de même pas résisté à aller acheter quelques bonnes bouteilles lors de la dernière Foire aux Vins ! 😉 Mais avec un budget moitié moindre que lors des précédentes !

Non, je pense en premier lieu et pêle-mêle :

  • au contact avec mes collaborateurs (pas facile de passer d’une usine de 300 personnes à un travail en solo à domicile)
  • à la perte du “pouvoir” et du “statut” associés à mon poste de directeur de site
  • à la douleur de constater qu’on était bien vite oublié et que les échanges se faisaient rapidement de plus en plus rares avec la plupart de mes anciens collègues

Le changement justifie-t-il ce prix à payer ?

Je suis sûr que tu as déjà expérimenté cette douleur si tu as ne serait-ce que changé de lieu de travail… “Loin des yeux, loin du cœur”, c’est bien connu mais ça pique toujours un peu !

Alors oui, je le reconnais, j’ai eu (et j’ai toujours) un peu de mélancolie en pensant à ce que j’ai quitté. Qui peut effectivement être considéré comme une partie de moi-même.

D’autant plus que j’étais particulièrement attaché à mon site de par les péripéties que j’y ai connues avec les autres salariés durant mes 12 années sur place.

Il n’est, dans le fond, pas exagéré de considérer, comme Anatole France, qu’il faut faire le deuil de cette période. Le deuil de cette partie de notre vie, pour pouvoir pleinement s’engager dans la nouvelle !

Mais comme dans tout changement réussi, le jeu en vaut la chandelle si le point d’arrivée présente plus de satisfactions que la situation de départ. Et je suis sincèrement convaincu que ce sera le cas.

J’ai la chance d’être vite parvenu dans la partie de la courbe du changement où le voyage par lui-même vaut le détour. Et je visualise chaque matin, dans ma routine quotidienne, les sensations délicieuses qui m’attendent lorsque j’aurai atteint mon but. 🙂

Et toi, as-tu connu un changement qui t’a demandé de mourir à une vie pour accéder à une autre ? Raconte-moi dans les commentaires comment tu l’as vécu et si toi aussi, tu ferais le même choix si c’était à refaire. 👇

0
Partage l'article sur tes réseaux sociaux :
  • 1
  • 14
  •  
  •  
  •  
    15
    Partages
  •  
    15
    Partages
  • 14
  • 1
  •  
  •  

16 réflexions sur “Citation d’Anatole France pour Changer de Vie | Tout Changement est-il Forcément Mortel ?”

  1. Salut! Je suis en pleins dedans car je pense moi aussi à changer d’activité. D’une activité salariale à une activité d’entrepreneur. Contrairement à toi je suis en bas de l’échelle, je n’ai jamais cherché à évoluer car j’ai toujours eu au fond de moi l’envie de changer constamment.

    Je trouve ton parcours très intéressant et effectivement c’est un énorme frein de quitter ce pour quoi on s’est investi pendant plusieurs années. J’ai une bonne capacité a tourner la page et ça ne me fait pas peur si je dois quitter mon activité prochainement mais ton article motive d’autant plus à agir!

    Merci à toi pour cette citation avec laquelle je suis en grande partie d’accord

    1+
  2. Bonjour Alexandre,
    Bravo pour cet article.
    C’est vrai que changer de vie, demande aussi de changer d’identité.
    Pas comme les espions que l’on voit au cinéma. Bien évidemment. Mais un changement c’est forcément tourner une page.
    André Gide disait “Choisir c’est renoncer”. Pour avoir fait plusieurs changements importants (déménagements, reconversions…), je constate que ce dicton comme celui dont tu parlais aujourd’hui est vrai.
    Ai-je des regrets ? Non pas particulièrement. Toutes ces expériences m’ont construites et façonnées d’une manière que je n’aurais jamais imaginé.
    Cependant, je remarque aussi qu’il faut être capable de faire le deuil de son passé. Il me semble qu’il est important d’en avoir conscience pour mieux “l’accueillir” pour ne pas tomber dans une crise identitaire qui perdure.
    Merci pour cet article.
    Au plaisir d’une prochaine lecture.
    1+
  3. Bonjour Alexandre,
    Rien de plus flippant -il est vrai- mais aussi de plus gratifiant par la suite que de poursuivre ses choix de vies et ses rêves. En effet, c’est aussi le propre de l’homme de ne pas stagner et toujours aller au-delà pour se découvrir, se comprendre et donner du sens à son existence. C’est dans le « faire » et l’«agir » et en acceptant le passé, que nous comprenons le vrai sens du succès et des obstacles franchis.
    Pour ma part je faisais des études aux beaux arts et j’ai décidé de terminer mon années pour rejoindre les sciences de l’éducation et devenir conseillère principale d’éducation. Ce choix a été une des plus beau de mon parcours de vie même si j’ai eu très peur car n’avais aucune école qui m’avait accepté et qu’une fac n’avait pas voulut me donner ma chance. On ne doit jamais lâcher!! La persévérance, l’optimisme et la motivation doivent être cultivés chaque jour.
    Encore un grand merci et bonne continuation dans ton parcours 😉😊
    1+
  4. Excellent article,
    Je répond oui, j’ai également quitter une vie pour en trouver une autre. Concrétiser par un divorce. J’ai décidé de changer brutalement de situation sociale pour partir à l’opposé. Effectivement comme tu le décris, c’est parfois difficile mais je ne reviendrai pas en arrière.

    Merci pour cette citation et ton article.

    1+
  5. Bonjour et merci Alexandre pour cette belle citations et les réflexions associées.
    J’utilise également énormément les citations, points de départ, ou d’arrivée, de réflexions que je publie aussi sur mon blog.
    Bon parcours à toi !
    A l’arrivée il y aura de toutes les façon beaucoup d’expérience et d’apprentissage. Et espérons aussi les résultats que tu en attends.
    1+
  6. Très belle citation, et très inspirante !
    Effectivement, c’est ce qu’on ressent quand on quitte quelque chose pour autre chose..
    Mais une fois installé dans la nouveauté, on finit rapidement par s’y habituer. Bien sûr, plus ou moins rapidement en fonction de chaque cas. ^^
    1+
  7. Merci pour le partage de cette belle citation que je ne connaissais pas. Choisir sa vie n’est pas simple et il n’y a pas de choix “évident” (où tout serait parfait). Mais je pense qu’il faut s’écouter et tester. C’est la meilleure façon de ne pas regretter.
    Cela m’évoque une autre citation sur ce thème :
    “Dans 20 ans vous serez davantage déçu-e par les choses que vous n’avez pas faîtes que par celles que vous avez faîtes. Alors, sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez. Mark Twain”
    Bonne route à toi !
    1+
  8. J, content si ça te donne un surcroît de motivation et bonne chance dans ton projet d’activité, n’hésite à venir nous dire comment ça se passe !
    Merci pour tes encouragements et pour ton témoignage, @Mylène. Tout à fait d’accord également avec ce dicton d’André Gide 🙂
    Exactement, Apia, c’est un voyage qui peut faire peur, mais qu’y-a-t-il de plus beau que de réaliser ses rêves ? Ton expérience démontre encore l’importance de la persévérance, content que ça ait payé pour toi ! 😃
    Un divorce peut être un changement très déstabilisant, , j’en ai également fait l’expérience. Et là plus peut-être qu’ailleurs, il faut faire le deuil de l’ancienne relation pour pouvoir s’investir dans une nouvelle.
    0
  9. Merci beaucoup pour les encouragements, ! 🙂
    Je suis d’accord, , c’est parfois surprenant avec quelle vitesse on peut basculer dans sa “nouvelle vie”. Quand c’est le cas, c’est que la mélancolie n’a pas trop duré, et c’est tant mieux. Même si certains préfèrent l’entretenir un temps…
    J’aime beaucoup cette citation de Mark Twain, , merci pour le partage !
    0
  10. Très belle réflexion Alexandre, toujours aussi honnête et sans langue de bois. Perso j’admire ce saut dans l’inconnu ! En prenant une année sabbatique je savais que je retrouverai après au minimum certaines choses. Mon saut à moi dans l’inconnu n’était pas aussi courageux. J’admire cette démarche sincèrement ! Bonne continuation dans la réalisation de TA VIE à TOI !
    1+
  11. bonjour Alexandre, je me reconnais bien dans ce que tu décris : cela fait maintenant 1 an que j’ai quitté mon travail, mes collègues, mes responsabilités, et que je travaille seule chez moi,plus ou moins car entre le confinement et les vacances scolaires, il est parfois difficile de se concentrer dans une maison où les goûts musicaux divergent 😂.
    oui, vite oubliés c’est sûr, mais en même temps, et comme tous ceux qui ont déjà témoigné dans les commentaires, cette vie terminée est derrière moi et elle ne me manque pas. Partit pour une nouvelle vie nécessite une bonne dose de concentration et d’alignement avec soi-même pour ne pas retomber dans les anciens travers !
    1+
  12. Bravo Alexandre pour ce blog et tout ce qui en émane. Tu as une belle plume. Moi aussi , j’ai connu souvent des changements de boulot et je m’étonne d’être sur la même profession depuis presque 9 ans : aumônier hospitalier… avec bien sûr la compagnie pas toujours agréable de Dame Covid…. pas d’année sabbatique pour moi, réservée aux CDI (je n’en n’ai plus signé depuis longtemps…) mais qqs courtes périodes de chômage et des temps de formation, qui m’ont permis de réfléchir à ce que je voulais vraiment faire. J’ai lu aussi que ceux qui passent par beaucoup de changements sont du coup “entraînés” et gèrent mieux les périodes de mutation, ils ont moins peur et rebondissent plus facilement. Après la question des moyens, que l’on a ou pas,me semble aussi très déterminante. Avec tous mes encouragements. Pascale + un petit air de famille 😉
    1+
  13. Ah belle réflexion sur le changement et les choix !
    Oui le fait de devenir maman a changé ma vie et je ne l’avais pas prévu !!! Impossible de retourner au boulot au 3mois du petit, gloups ! carrément impossible ! Alors changement de vie, pas subi du tout mais quel changement ! Et puis au bout de 2ans, le papa a pris une année sabbatique pour profiter aussi !
    1+
  14. Merci ! Ce serait dommage d’avoir une totale liberté de ton sur mon blog et de ne pas m’en servir 😉
    Témoignage intéressant, , merci pour ça ! 🙂 Tu touches un point juste, peut-être devrais-je moi aussi chercher à couper les ponts pour mieux me tourner vers l’avenir… mais je crois que j’ai toujours eu l’espoir de pouvoir concilier le meilleur des deux mondes !
    Coucou ! Ravi de te retrouver ici. 🙂 Merci pour tes encouragements et ton retour d’expérience. Oui, je suis convaincu qu’enchaîner les changements génère de l’habitude, qu’on les maîtrise mieux. Mais effectivement, les moyens sont souvent une question déterminante.
    0
  15. Merci , ces retours me font toujours plaisir ! 🙂
    Content que ça te plaise et que ça te parle, ! C’est super que vous ayez tous les deux pu profiter des premières années de votre enfant, je suis bien certain que vous ne le regrettez pas !
    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.