Citation de Mandy Hale pour Changer de Vie | Qu’y-a-t-il de Plus Pénible que la Douleur du Changement ?

+1
Citation pour changer de vie de Mandy Hale : rien de plus pénible que de rester coincé quelque part

L’inaction peut être plus douloureuse que l’action. Voilà ce que nous rappelle fort à propos cette citation pour changer de vie de Mandy Hale pour clôturer la semaine !

Tu le sais si tu as déjà engagé de grands changements dans ta vie, changer est difficile et peut même être douloureux.

Difficile car tu dois sortir de ta zone de confort. Et il faut le reconnaître, peu de gens aiment ça ! Pour ma part, je le fais parce que je suis persuadé que c’est bon pour moi. Mais je n’en fais pas encore une profession ! 😂

Douloureux parce qu’on te déconseillera souvent de regarder en arrière, comme Andy Grove concernant un changement de carrière. Et parce que changer peut t’éloigner, par exemple, de gens que tu apprécies. Or tu le sais, “loin des yeux, loin du cœur”…

Dans ces conditions, qu’est-ce qui peut bien pousser un paquet de personnes à changer de vie ? Je ne te parle pas seulement des plus de 80% de personnes qui déclarent régulièrement vouloir le faire. Mais bien du nombre impressionnant de celles qui passent à l’acte.

La réponse se trouve probablement dans cette citation de Mandy Hale, auteur et blogueuse américaine :

La croissance et le changement peuvent être douloureux, mais rien n’est plus pénible que de rester coincé quelque part où tu ne veux plus être.

Mandy Hale

En somme, Mandy Hale nous indique qu’elle a vite choisi entre Charybde et Scylla : mieux vaut souffrir pour changer que de souffrir parce qu’on a refusé de changer. Et je suis 100% d’accord.

Souffrir par devoir ?

A partir du moment où tu as écouté ta petite voix intérieure, où tu as réalisé que tu ne trouvais plus de sens à ce que tu faisais… il va t’être bien difficile de “faire comme si”.

De nombreuses personnes le font pourtant. Parce qu’elles se disent qu’elles n’ont pas le choix. Voire des fois pas le droitde se plaindre et d’aspirer à autre chose !

C’est quelque chose qui revient souvent chez les cadres résignés : ils aimeraient faire autre chose. Mais conscients d’être plutôt bien rémunérés, ils osent à peine en parler (voire même se l’avouer), de peur de paraître indécent.

Pourtant, il est évident que la rémunération ne fait pas tout. Et en particulier pas le bonheur au travail !

Quand tu ne te sens plus utile, que tu as l’impression d’être cantonné derrière un ordinateur, que tu n’as pas la moindre autonomie… tu as tous les droits de te sentir coincé dans ton poste !

Je revendique la citation de Mandy Hale !

C’est l’une des raisons qui m’ont amené à faire un break à travers une année sabbatique. Je n’avais pas forcément encore “mis les mots sur mes maux”.

Mais je voulais clairement faire autre chose depuis de nombreux mois. Et pour des raisons peu évidentes, pour la première fois depuis mes débuts, mon entreprise ne m’a rien proposé.

Pire, j’ai eu la sensation d’être “baladé”. Entre le poste qu’on me promettait mais qui disparaissait, puis celui dont on me parlait mais qu’on ne me promettait pas…

Alors oui, je me suis senti coincé à un endroit où je ne voulais plus être. Et je n’ai pas du tout aimé ce sentiment !

Est-ce qu’il a été facile de me reconvertir infopreneur, d’abandonner une situation “de pouvoir” et bien rémunérée ? Non, évidemment. D’ailleurs, au bout de 18 mois je me considère toujours comme “entre deux eaux” puisque je ne vis toujours pas de ma nouvelle activité.

Mais est-ce que je le referais si c’était à refaire ? Sans aucune hésitation. Parce que si le chemin est long et semé d’embuches, c’est celui que j’ai choisi et je suis là où je voulais être.

Cette liberté n’a, pour moi, pas de prix. Et je n’étais plus prêt à attendre que les choses finissent par évoluer d’elles-mêmes. A endurer ma frustration en silence en attendant d’hypothétiques jours meilleurs.

Pour toutes ces raisons, je fais mienne aujourd’hui la citation de Mandy Hale. Je la revendique bien haut, je pourrais la mettre en fond d’écran, sur un T-shirt, voire même me la faire tatouer !

Bon, d’accord, je m’emballe peut-être un peu… 😉 Mais ne vaut-il finalement pas mieux pécher par excès d’enthousiasme que d’accepter de subir une situation qui nous rend triste et même malheureux ?

Veux-tu être libre d’aller où tu veux être ?

Toi aussi, tu es prêt à endurer l’inconfort – provisoire – du changement pour créer tes lendemains qui chantent, pour aller là où veux ? Et même en fait pour être qui tu veux ?

C’est un choix courageux et dont je suis persuadé que tu ressortiras grandi. Même en cas d’échec, car il n’est pas dit que tu réussiras du premier coup. Mais tu n’es pas obligé de rester seul pour faire ce chemin.

Je t’invite à rejoindre une communauté de cadres qui pensent comme toi, qui te comprendront et te tireront vers le haut plutôt que de t’enfoncer en te “ramenant les pieds sur terre”.

Rejoins gratuitement mon groupe privé Facebook en cliquant ici : “Connaissance de soi et année sabbatique : cadres, changez de vie ! @Alex.W“. Bien entouré, tu trouveras le courage de quitter ta cage dorée ! 😀

+1
Partage l'article sur tes réseaux sociaux :
  •  
  • 5
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •  

4 réflexions sur “Citation de Mandy Hale pour Changer de Vie | Qu’y-a-t-il de Plus Pénible que la Douleur du Changement ?”

  1. Bonjour Alexandre,
    Ton article est très intéressant et brise certains tabous. Je partage complètement cette vision et tout le sens de cette citation !!
    C’est tellement vrai et non le salaire ne fait pas tout, l’important c’est d’être heureux et épanoui dans la vie, et d’être libre ça n’a pas de prix !
    Bravo
    +1
  2. Beaucoup ne font pas le pas car ils ne se sont pas encore émancipés du regard des autres. On se comporte souvent pour renvoyer une image conformiste de nous-mêmes, pour plaire aux autres et recevoir en retour leur attention et amour. Il faut du temps pour se débarrasser de ce carcan qui remonte à l’enfance (faire plaisir à ses parents et recevoir leur amour en retour). Il faut lâcher prise et se sentir libre pour changer de vie ,, sans se soucier du regard désapprobateur des autres. C’est un acte courageux que j’admire.
    +1
  3. Merci pour ton commentaire, , heureux que tu te retrouves dans cette analyse !
    Ah, mais moi aussi, je reste sur ma faim, ! 😉 J’ai décidé de ne pas rester coincé où je ne voulais plus être, je ressens actuellement la douleur du changement… mais je ne peux pas encore prétendre être arrivé “au bout du voyage” (autant que ça existe), là où je veux aller. Promis, dès que ce sera le cas, je ferai un article sur le sujet !
    Tu as tout à fait raison, , le regard des autres est souvent un frein. D’ailleurs, dans l’une de mes affirmations quotidiennes, je me répète : “je choisis d’être libre et indépendant du regard des autres” pour mieux en convaincre mon subconscient ! 🙂
    0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.