Quelle Langue Apprendre en 2020 : Comment Faire le Choix Idéal et Progresser tel Speedy Gonzales ?

0
L'expression "Bienvenue" traduite en plusieurs langues étrangères

Image by Tumisu from Pixabay

As-tu déjà remarqué ?

A l’heure où tu te demandes peut-être quelle langue apprendre en 2020, de plus en plus de polyglottes nous entourent.

Les polyglottes, ceux qui maîtrisent sans effort – apparent – un nombre parfois stupéfiant de langues étrangères. Moi, ils m’impressionnent !

Pourtant, sans parler de devenir vraiment bilingue, sache qu’il n’est pas si compliqué que ça d’apprendre une nouvelle langue.

En fait, en 2020, c’est accessible à tous. A tout âge.

Et c’est toujours bigrement utile !

Mais alors, quelle langue apprendre ? Eh bien la bonne nouvelle, c’est qu’il n’est pas vraiment nécessaire de choisir ! Tu n’as pas le temps d’apprendre 5 nouvelles langues ? OK, alors commençons par un premier pas 😉

Je te conseille alors d’apprendre l’espagnol. Et je vais t’expliquer pourquoi et comment faire. ¡Vamos!

Pourquoi apprendre une langue étrangère ?

A vrai dire, les avantages à parler une langue sont nombreux et bien connus :

  • Avoir une plus grande ouverture d’esprit (chaque langue contient sa propre vision du monde)

  • Découvrir – par toi-même – une nouvelle culture

  • Pouvoir plus facilement vivre (et poursuivre sa carrière) à l’étranger

  • Entretenir ta mémoire (même s’il existe bien d’autres solutions que les langues !)

  • Te donner un avantage pour candidater à certains postes dans les entreprises, …

Pourtant, selon digiSchool :

“Sur 65 millions d’habitants en France, les 2/3 de la population ne parlent aucune langue étrangère couramment. Si l’on s’arrête un instant sur l’anglais, seulement 1 Français sur 5 le parle couramment. Enfin 1/3 des Français ne parlent aucune langue étrangère du tout”

Si tu as du temps à y consacrer (plusieurs centaines d’heures d’apprentissage de la langue sont nécessaires pour disposer du bagage de base, en fonction de la difficulté du langage), c’est assurément une très bonne utilisation de celui-ci ! C’est même selon moi l’une des 5 compétences à développer aujourd’hui.

Oui, encore aujourd’hui, dans les années 2020. Il ne m’a pourtant pas échappé que les applications de traduction instantanée étaient de plus en plus performantes.

C’est un peu le même débat que celui de l’intérêt – évident pour moi – du calcul mental à l’ère des calculatrices intégrées aux smartphones…  La capacité à comprendre la langue de son interlocuteur et trouver ses mots par soi-même me semble clé.

Nous parlons tout de même d’une compétence fondamentale des relations humaines ! Qui a envie d’attendre plusieurs secondes qu’un traducteur décode ses propos, puis de lire la réponse de son invité sur un écran ?

Dans le fond, apprendre le bagage linguistique minimum, c’est une marque de respect et d’intérêt pour tes hôtes. Garde le traducteur électronique pour les mots vraiment spécifiques ou les quelques trous de mémoire que tu n’arriverais pas à contourner par des rébus !

Quelle langue apprendre en 2020 ?

le drapeau espagnol flottant au vent désigne la langue à apprendre en 2020

Image sur Pixabay

Apprendre l’anglais, un choix pourtant évident ?

Tu es peut-être surpris que je mette en avant l’espagnol et que je ne recommande pas plutôt d’apprendre l’anglais ? En effet, il n’est pas question de nier la prédominance de ce dernier (affaires, internet, puissance commerciale des Etats-Unis d’Amérique…).

Mais je pars du principe que tu te débrouilles déjà un minimum dans cette langue. Et qu’il est alors plus productif d’apprendre les bases d’un nouvel idiome que de vouloir perfectionner ta grammaire anglaise.

Si ce n’est pas le cas, effectivement, priorise la langue de Sir Alex Ferguson (ou de Shakespeare si tu préfères…). Une bonne partie des conseils donnés par la suite te seront tout aussi utiles si tu décides de perfectionner ton anglais !

¿Hablas español?

Une fois l’anglais suffisamment maîtrisé (et sans qu’il soit besoin d’être bilingue), l’espagnol présente plein d’avantages qui méritent le détour :

  • pour commencer, c’est la 3ème langue la plus parlée au monde (environ 400 millions de locuteurs natifs ou en langue secondaire) et la 4ème la plus parlée sur internet (9,0% des internautes)

  • c’est aussi la 3ème langue la plus influente (selon un classement du linguiste G. Weber qui prend en compte 6 facteurs différents, dont le nombre de pays l’utilisant et leur pouvoir économique pour le monde des affaires)

  • c’est surtout l’une des langues les plus faciles à apprendre au Monde (elle s’écrit presque comme elle se prononce, pas de grosses difficultés linguistiques à l’horizon), en particulier pour un Français

  • enfin, pour un Français, il est assez facile d’aller passer des vacances (pourquoi pas un voyage linguistique ?) en Espagne, voire de s’y installer pour le travail, et donc de pratiquer l’espagnol en immersion

Ce dernier point n’est pas négligeable, car apprendre une langue reste un projet qui va te demander des efforts. Et tu auras donc besoin d’une motivation claire pour trouver le courage de persister dans le temps.

Tu l’as vu ci-dessus, il y a plein d’avantages à apprendre une langue étrangère. Mais si tu n’as pas identifié ta raison personnelle et qu’elle ne s’inscrit pas dans un avenir proche et concret… il sera plus difficile de tenir tes bonnes résolutions !

Et si jamais tu n’étais pas convaincu par les atouts de l’Espagne comme destination, tu trouveras forcément dans cette courte vidéo de Cyprien un argument qui fera mouche pour toi !

Quid des autres langues ?

Nous avons parlé du cas particulier de l’anglais, puis de l’espagnol. Mais tu te demandes peut-être pourquoi je n’ai pas choisi d’autres langues comme le chinois, le portugais, l’arabe, le russe, l’talien, l’hindi, le japonais ou même l’allemand ?

Il ne s’agit pas là d’une liste à la Prévert, mais des langues qui constitueraient selon moi un très bon deuxième choix… derrière l’espagnol. 😉 Et classées par ordre de préférence.

Voyons en quelques mots les raisons principales qui les pénalisent à mes yeux :

  • chinois mandarin : langue généralement considérée comme l’une des plus complexes au Monde et parlée dans 3 pays seulement en dehors de la Chine, tous très éloignés de la France. Mais un intérêt évident en termes de culture et pour le monde des affaires
  • portugais : bien placé pour profiter de la croissance mondiale, mais un poil plus complexe que l’espagnol et surtout parlé par moins de locuteurs (250 Millions)
  • arabe : même raisons que le portugais (même si un peu plus de locuteurs, près de 300 millions) avec une complexité beaucoup plus grande
  • russe : même raisons que l’arabe
  • italien : quoique encore plus facile que l’espagnol pour un Français, il souffre de la comparaison sur le nombre de locuteurs et surtout le nombre de pays où il est parlé
  • hindi : parlé uniquement en Inde et au Népal, éloignés de l’Europe
  • japonais : complexe, parlé dans un seul pays. Je le regrette, car le japonais est un coup de cœur pour moi !
  • allemand : plus complexe et beaucoup moins parlé que l’espagnol, même si toujours utile pour un homme d’affaires, en particulier en Europe

En synthèse, l’espagnol est de mon point de vue un choix bien plus judicieux que l’allemand, qui a longtemps été mis en avant comme deuxième langue dans le système éducatif français (et que j’ai pratiqué avec plaisir lors de plusieurs séjours dans le pays !).

Et beaucoup plus simple que le chinois mandarin (compte un temps d’apprentissage 2 fois supérieur), qui serait mon choix suivant.

Comment apprendre une langue rapidement ?

Comment apprendre l’espagnol ? C’est un fait, c’est aujourd’hui très simple d’apprendre une langue en autodidacte. Oublie les cours de langue rébarbatifs du collège ou lycée.

Car de nombreuses applications sur ordinateur ou smartphone te proposent une manière ludique et efficace de l’apprendre.

Une formation en e-learning simple, fun et efficace

Ces applications :

Pour quelques euros, MosaLingua et Memrise te donneront les bases :

  • elles te présenteront chaque jour de nouveaux mots à mémoriser, adaptés à ton niveau
  • te familiariseront avec le prononciation sous forme d’enregistrements audio ou, mieux, de courtes vidéos tournées par des natifs
  • tu réviseras chaque jour une partie des mots déjà appris, de manière variée (thème ou version, vérification de ta prononciation, QCM…)

L’espagnol fait partie du groupe des langues les plus simples. On estime que 600 heures sont nécessaires pour être capable de tenir une conversation courante.

Mais cette durée se base sur la pédagogie conventionnelle des cours collectifs dans nos écoles, qui ne brillent pas spécialement par leur efficacité quand on regarde le niveau de nos étudiants, même s’ils sont en progrès.

Or, l’apprentissage que je te propose est beaucoup plus efficace. A raison de 5 nouveaux mots appris chaque jour, il te faudra moins de 6 mois pour maîtriser le package minimum de 800 mots.

En comptant 15 minutes par jour (révision comprise), c’est moins de 50 heures qui te seront nécessaires !

Et si tu es motivé, tu peux facilement monter à 10 mots par jour. Pouvoir te débrouiller seul en Espagne au bout de 3 mois, c’est super, non ?

Bien sûr, c’est d’autant plus simple de prendre ce temps quand on a la chance de travailler de chez soi. Mais ce n’est aucunement indispensable !

Plein de ressources gratuites disponibles

Ces applications pourront être utilement complétées, au bout de quelques semaines, par d’autres ressources : lectures, podcasts ou vidéos (sous-titres en français dans un premier temps, en espagnol dans un second, plus du tout à la fin !). Rien de plus facile à trouver avec internet.

Mais une alternative est de reprendre les DVD de tes séries préférées si tu as la chance qu’ils proposent une version espagnole.

On peut noter que si ces différentes ressources sont assez simples à trouver en espagnol, ce n’est pas le cas pour le chinois (mandarin). Memrise a certes le mérite de proposer un module “chinois simplifié”, mais MosaLingua ne propose pas du tout cette langue à ce jour.

Enfin, il est également facile de trouver sur le Net des correspondants natifs, intéressés à apprendre le français et avec qui tu pourras converser en espagnol selon un principe donnant-donnant. Génial, non ?

Tu le vois, il n’a jamais été aussi simple d’apprendre une langue qu’en 2020 ! Et toutes ces ressources pédagogiques gratuites et ces méthodes éprouvées te permettront de progresser à la vitesse de l’éclair, tel Speedy Gonzales ! 😉

Qui suis-je pour te conseiller quelle langue apprendre ?

En effet, tu te poses peut-être depuis quelques minutes cette question légitime !

Pour commencer, j’ai toujours aimé l’apprentissage des langues :

  • je me débrouille bien en anglais
  • j’ai atteint un niveau correct en allemand après deux séjours (18 mois au total) dans le pays
  • je me suis beaucoup amusé à apprendre le japonais durant mes études supérieures (j’envisageais initialement d’aller m’installer au Japon)

Et j’ai personnellement fait le choix d’apprendre l’espagnol durant mon congé sabbatique. J’en parlerai lors de l’un des prochains bilans de mon défi, mais sache déjà que je ne regrette pas du tout mon choix.

Pourtant, il n’y a pas si longtemps, j’ai conseillé à une école d’ingénieurs en France de remplacer ses cours d’espagnol par un enseignement sur le Lean ! Derrière ce paradoxe apparent :

  • je considère que pour la plupart des postes proposés à des ingénieurs débutants, parler espagnol n’est pas un avantage compétitif
  • maîtriser d’autres langues étrangères que l’anglais relève donc pour moi d’une démarche de développement personnel. Qui n’est pas la mission première de ces écoles
  • je suis persuadé qu’il est bien plus efficace pour leurs étudiants de se former seuls, avec des applis comme MosaLingua, que de passer des dizaines d’heures en cours collectifs

Quelle langue apprendre : que retenir ?

Des tortillas dans une assiette représentent la seule expression espagnole apprise par Averell Dalton : "¿Cuando se come aqui?"

Image de hayme100 sur Pixabay

¿Cuando se come aqui? C’est la célèbre phrase d’Averell dans l’album de Lucky Luke : “Tortillas pour les Dalton”.

Longtemps, ça a été ma seule référence en espagnol (OK, avec “Una cerveza, por favor” 😉). Ce n’était pas glorieux et ça me mettait parfois sur la touche. En particulier lors de vacances en Espagne…

Si c’est ton cas également, tu sais maintenant que tu peux faire bien mieux que ça. Pour presque rien et aussi rapidement que Speedy Gonzales !

Alors j’espère t’avoir convaincu qu’apprendre une nouvelle langue étrangère était l’une des meilleures utilisations possibles de ton temps. Que l’espagnol avait plein de raisons de retenir ton choix. Et que c’était aujourd’hui facile et pas cher de se former par soi-même.

Pourquoi tu ne commencerais pas en douceur, en testant l’une des nombreuses applications disponibles (plusieurs sont disponibles en version gratuite, comme Duolingo, ne serait-ce que temporairement) ?

N’hésite pas à me dire en commentaires ce que tu en penses, ce qui te retient encore ou quelle autre langue a ta préférence et pourquoi.

Et si tu as appris 2-3 trucs utiles en lisant cet article, pourquoi ne pas le partager avec tes réseaux sociaux pour en faire profiter d’autres ?

Je te souhaite de finir aussi polyglotte que l’empereur Charles Quint, à qui l’on prête la citation suivante 😉

“Je parle espagnol à Dieu, italien aux femmes, français aux hommes et allemand à mon cheval”

0
Partage l'article sur tes réseaux sociaux :
  •  
  • 28
  •  
  •  
  •  
    28
    Partages
  •  
    28
    Partages
  • 28
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.