Lettre de Demande de Congé Sabbatique : Suivez le Guide !

0
lettre de demande de congé sabbatique

Image par Free-Photos de Pixabay

Ça y est, tu es décidé ?

Tu vas faire ta demande de congé sabbatique ?

Si tu as pris le temps de bien réfléchir à tes raisons, je suis sûr que tu fais le bon choix. Et je te félicite donc pour cette décision courageuse !

Le plus dur est sûrement fait. Enfin, à condition d’éviter de rater ta lettre de demande… du genre, en la rédigeant en mode panique, en restant drapé dans ta solitude !

Pourtant, tu verras que ce n’est pas compliqué quand on a les bonnes informations. Et ça tombe bien, je suis là pour t’accompagner.

Je te propose justement dans cet article de t’expliquer comment rédiger une demande de congé sabbatique. D’abord, on voit ensemble les quelques formes à respecter.

Puis, je t’offre un modèle de courrier qui assure forcément… puisque c’est celui que j’ai utilisé pour demander mon congé sabbatique ! Sympa, non ? 😉

Demande de congé sabbatique : un bref rappel

Selon la formule consacrée : “ça va sans dire, mais c’est mieux en le disant !”. Avant de faire une demande de congé sabbatique, il vaut mieux t’assurer que tu remplis bien les conditions.

Pour mémoire, il te faut justifier de 6 années cumulées d’activité professionnelle et disposer d’une ancienneté d’au moins 36 mois chez ton employeur actuel. Je te conseille de consulter mon article sur la définition et les conditions d’un congé sabbatique si tu ne l’as pas encore lu.

Tu respectes ces conditions et tu as pris ta décision ? Parfait. Il faut maintenant formuler ta demande auprès de ton employeur.

Que doit contenir une lettre de demande de congé sabbatique dans le privé ?

Les figures imposées dans ce courrier lui-même tiennent en 3 points précis :

  • indiquer que tu es en train de faire une demande de congé sabbatique
  • préciser à quelle date tu souhaites partir
  • mentionner la durée de ce congé (entre 6 et 11 mois) et/ou la date prévue de ton retour dans l’entreprise

C’est tout ! En particulier, s’agissant d’un congé pour convenance personnelle, il n’est pas nécessaire de donner une justification.

Que tu veuilles partir faire un tour du monde féerique avec ta moitié ou te former en vue d’une formidable reconversion professionnelle, tu peux tout à fait le garder pour toi.

Autre élément important concernant la forme d’une demande de congé sabbatique : tu dois être en mesure de prouver la date à laquelle tu as formulé cette demande. Celle-ci peut être authentifiée de plein de façons différentes :

  • mail (avec accusé de réception, voire mieux, de lecture)
  • courrier (recommandé avec accusé de réception, ou remis en main propre contre décharge)
  • fax

En effet, cette date est importante puisque ta demande doit être formulée au moins 3 mois avant ta date de départ souhaitée. Sauf dispositions spécifiques dans ta convention collective ou un accord collectif d’entreprise. Dont il est donc utile de vérifier l’existence au préalable !

Et une fois ta lettre remise, la balle passe dans les mains de ton employeur, qui doit te faire part de sa réponse (accord, report ou refus) sous 30 jours. Mais c’est une autre histoire.

Mes recommandations pour ta demande de congé sabbatique

conseils pour rédiger sa demande de congé sabbatique

Image par Elias Sch. de Pixabay

OK, nous avons vu ce que disent les textes officiels… Laisse moi maintenant te faire part de quelques conseils !

Durée du congé

D’abord, indique à la fois la durée du congé que tu demandes et la date de retour dans l’entreprise. Ça ne mange pas de pain et ça évite toute incompréhension.

Teneur de ton congé

Ensuite, il peut être préférable de jouer “cartes sur table” et d’expliquer à ton employeur pourquoi tu souhaites prendre un congé.

En effet, si tu prévoies de développer une nouvelle compétence, elle pourra lui être utile. Et si tu as besoin d’un long voyage pour te changer les idées avant de “péter les plombs”, il est légitime qu’il le sache pour pouvoir agir. Si ton travail te pèse à ce point, n’oublie pas que les risques psycho-sociaux font partie de ses responsabilités.

Clairement, je ne te le recommande par contre pas si tu envisages de te former pour une reconversion professionnelle en dehors de ton entreprise ! Ou si tu envisages de te tester directement à un autre métier chez un autre employeur durant ton congé.

Si tu décides d’être transparent, il n’est pas indispensable d’indiquer tes raisons dans ton courrier. Tu peux très bien aborder le sujet durant un entretien avec ton employeur, qui a de fortes chances de chercher à en savoir un peu plus sur tes motivations.

Modalités de remise du courrier

Même s’il faut savoir vivre avec son temps, je te recommande d’utiliser la bonne vieille lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR pour les intimes !). Que l’on peut d’ailleurs aujourd’hui envoyer en ligne, pour joindre l’utile à l’agréable.

Ou de remettre ton courrier en main propre contre décharge (tu récupères un exemplaire de ton courrier signé par le représentant de ton employeur).

Car plus personne n’utilise de fax (en dehors des cellules de crise qui doivent en envoyer à la Préfecture !). Et si tu optais pour l’e-mail, il faudrait t’assurer que tu pourrais démontrer quand il a été remis à ton interlocuteur…

Délai de prévenance

En pratique, sauf si tu prends ta décision à la dernière minute (ce que je ne recommande pas car un congé sabbatique, ça se prépare !), préviens ton employeur le plus tôt possible. Bien avant le délai de 3 mois.

A priori, il appréciera, car cela lui permettra d’anticiper et de s’organiser. Par exemple pour recruter ton remplaçant. Ce qui rendra alors aussi service à tes collègues qui éviteront de devoir provisoirement assurer une partie de tes missions en plus des leurs !

Et soigner tes bonnes relations avec ton employeur augmentera tes chances d’obtenir un accord de sa part à la date souhaitée.

Verbiage légal

Par ailleurs, il n’est pas utile de citer les différents articles du code du travail qui encadrent le congé sabbatique. Certains le font, mais je doute que ton employeur en ait besoin pour apprendre son existence et ses conditions…

J’ai toujours trouvé que formuler une demande initiale en rappelant la loi avait un petit côté provocation. Garde donc ces arguments pour plus tard, si jamais ton employeur commence par faire la sourde oreille.

Si vraiment tu le préfères, contente toi de mentionner “le code du travail” dans ton courrier de demande, ou mieux les “conditions légales en vigueur”.

Prévoir ton retour

Pour finir, je te conseille en revanche de préciser qu’à ton retour, tu reprendras ton emploi actuel ou un emploi similaire assorti d’une rémunération au moins équivalente”. Certes, ça aussi, c’est ce que prévoit la loi que ton employeur n’ignore pas.

Mais si il ne peut pas te garantir de retrouver ton poste, il va devoir réfléchir à celui qu’il te confiera à ton retour. Et pour éviter des désagréments, il n’est pas inutile de le lui rappeler à l’avance.

Un modèle de lettre de demande de congé sabbatique

Trêve de blabla, je t’ai promis un modèle et tu dois être impatient de le consulter ! Mais si tu as lu ce qui précède, tu as compris qu’un courrier de demande de congé sabbatique était assez court, tu ne devrais donc pas être surpris.

Ainsi, comme en matière d’audits et inspections, il s’agit surtout de dire le juste nécessaire. Et d’éviter d’entrer dans des détails superflus, qui pourraient au pire nuire à ta demande.

Voilà donc à quoi devrait ressembler ta demande de congé sabbatique :

Expéditeur : (Nom)

(Adresse)

Destinataire : (Nom)

(Poste de ton interlocuteur)

(Adresse de l’entreprise)

 

A (ta ville de résidence), le (date d’envoi du courrier)

 

Objet : demande de congé sabbatique – lettre remise en main propre

 

Monsieur / Madame le /la (poste de ton interlocuteur),

j’occupe actuellement le poste de (ton poste actuel) … et ce depuis le (date d’entrée dans ton poste). Je vous informe de mon intention de prendre un congé sabbatique, dans le respect des conditions légales en vigueur.

Je souhaite bénéficier de ce congé à compter du (date de départ), pour une durée de (durée) mois. En cas d’accord de votre part, mon retour dans l’entreprise aurait lieu le (date de retour), dans mon emploi actuel ou dans un emploi similaire assorti d’une rémunération au moins équivalente.

Je vous prie d’agréer, Monsieur / Madame, l’expression de mes salutations distinguées.

(Signature manuscrite)

 

N’hésite pas également à télécharger gratuitement ce modèle de lettre de demande de congé sabbatique en cliquant sur le lien. Il est là pour ça !

A toi de jouer

Une fois les champs personnels (en italique) renseignés en fonction de ta situation, il ne te reste plus qu’à adresser ce courrier à ton employeur et à attendre sa réponse.

Ne perds pas de temps, tu peux utiliser ce délai pour commencer à organiser ton congé. Et affiner par exemple son financement (que tu as forcément élaboré au moins dans les grandes lignes avant de faire ta demande ! N’est-ce pas ?).

Car si tu as vérifié soigneusement que tu respectais bien les conditions, ton employeur aura très peu de moyens de refuser ta demande. Et il en aura d’autant moins envie si l’as prévenu bien en amont. 🙂

Si tu es dans la dernière ligne droite et que ta décision est bel et bien prise, laisse moi encore te féliciter pour cette parenthèse utile que tu as décidé de t’accorder. Toutes les statistiques sur l’année sabbatique montrent que tu n’auras qu’à t’en réjouir, durant le congé comme à son issue. Et je peux en attester ! 😉

Si tu n’es pas encore décidé et que tu étais à la recherche d’informations, j’espère t’avoir convaincu que formuler sa demande de congé sabbatique est finalement très simple. Et que ce n’est sûrement pas ça qui doit te freiner dans ta réflexion !

Pour t’encourager, je partage avec toi cette citation (doublement de circonstance) de Franklyn Broude :

On n’obtient pas toujours ce qu’on demande, mais on n’obtient jamais ce qu’on ne demande pas… sauf si c’est contagieux !

Si cet article t’a été utile, merci de le partager autour de toi.

Et n’hésite pas à utiliser les commentaires ci-dessous si tu as une question ou simplement pour me faire part de ce que cela t’inspire, ou des autres sujets que tu aimerais que j’aborde dans ce blog.

0
Partage l'article sur tes réseaux sociaux :
  •  
  • 13
  •  
  •  
    13
    Partages
  •  
    13
    Partages
  • 13
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.